Carnet de route

Islande

Le 13/12/2018 par Guy Bouchet

Voyage au pays des Trolls, des Elfes et des Lutins(du 29 juin au 13 juillet)

 

Si un été la canicule vous abat, la destination idéale est bien l’Islande. Et si vous trouvez le voyage un peu « chaud » pour le portefeuille, la fraîcheur de l’île vous consolera bien vite. Ce fut notre choix d’évasion et le 29 juin, après un vol de 3h30, nous arrivons à Reykjavik, la capitale. Notre hébergement est tout près du centre historique et nous consacrons la fin de journée à sa découverte, en commençant par l’église construite en béton, puis les rues principales aux maisons colorées et l’opéra, véritable mosaïque de verre. Le lendemain, nos bagages sont acheminés vers la gare routière, que nous rejoignons à pied. Tout au long de notre séjour, nos déplacements se feront en bus réguliers. Ces bus de ligne 4x4 font des arrêts prolongés dans les sites importants pour permettre aux touristes de découvrir, ici la cascade de Gulfoss et ses chutes successives de 32m de hauteur, là le Geyser Strokür qui, après avoir gonflé sa « bulle bleue », jaillit à 20m de haut. Spectacle merveilleux, mais arrêts un peu trop courts parfois ! La route se transforme vite en piste, et nous prenons la pluie jusqu’à notre premier campement. Une accalmie permet à Marie, notre guide, de nous montrer comment monter la tente mess. Elle est très stricte, mais va très vite nous dévoiler ses talents multiples, à commencer tout de suite par la cuisine, puis sa connaissance passionnée de cette île volcanique, « la soupape de la terre » comme elle la surnomme. Et nous allons très vite nous en rendre compte, car après avoir monté nos tentes, nous partons à pied dans un vallon et atteignons rapidement une grande baignoire d’eau chaude sulfureuse. Déshabillage et rhabillage sont rapides (il fait froid, mais on peut garder son bonnet, pour la baignade) et sans complexe (ici, la nudité ne choque personne). Mais que la baignade est agréable ! Au retour, deux volontaires vont aider Marie à la préparation du dîner. Puis d’autres se chargeront de la vaisselle, à tour de rôle. Mais le Kerlingarfjöll (la montagne de la sorcière) va nous dévoiler sa beauté dès le lendemain. Au fil de la rando, fumerolles et vasques bouillonnantes vont se succéder, de vallons en vallons aux incroyables couleurs. Nous avons l’impression de pénétrer dans les entrailles de la terre !! Nous quittons ce lieu magique avec regret, mais il faut bien rentrer au campement avant la nuit… Au fait, c’est quoi la nuit, en été en Islande ?? Ce soir, le barbecue a pris feu…et les côtes d’agneau sont un peu calcinées. Marie va essuyer les boutades de notre « boute-en-train » ! Mais elle va vite comprendre l’humour grinçant, parfois provoquant de notre ami, et rentre dans le jeu avec humour. La suite de notre voyage va nous emmener à Akureyri, seconde ville de l’île, située plus au nord. Journée de transition avec visite de la ville, jardin botanique pour certains, piscine pour d’autres. Nous sommes désormais rôdés aux montages et démontages des tentes, chargement du bus, aides à la cuisine (la soupe déborde parfois de la casserole), etc… Certains apprécient plus ou moins toutes ces contraintes, mais la bonne humeur l’emporte toujours ! Nous quittons cette belle ville en longeant un magnifique fjord et rejoignons le lac Myvatn (lac des mouches). À proximité, nous allons découvrir le volcan Krafla où la géothermie est exploitée depuis1977 pour alimenter la ville d’Akureyri en eau chaude et en électricité. Après le tour du cratère, nous traversons les coulées de lave du Leirhnjukur qui s’est réveillé à 9 reprises entre 1975 et 1984, se déversant sur 6 kms. La lave fume encore par endroits et nous sentons la chaleur sous nos pieds…impressionnant ! Mais après le soleil du matin, c’est la pluie et le vent qui arrivent lors de l’ascension du Hildarjall. Et c’est trempés de la tête aux pieds que nous rejoignons le camping. Pas simple de faire sécher nos vêtements ! Aussi le lendemain matin, une partie du groupe décide de rester sur place, tandis que d’autres vont découvrir le « blue lagon » du nord, une piscine chaude au prix d’entrée un peu dissuasif… Mais heureusement, l’amélioration de la météo va permettre à tous de partir vers le cratère du Hverfell, d’où la vue est époustouflante sur le lac Myvatn et ses îles volcaniques. Pour redescendre vers le sud, il nous faudra une journée de bus, avec au passage la découverte de superbes cascades : Godafoss et Aldejarfoss, en fer à cheval et bordée d’orgues basaltiques. En soirée nous arrivons à Landmanalaugar, vaste plaine entourée de montagnes colorées et envahie par d’innombrables tentes multicolores. Le voisinage est parfois difficile lorsque les ronflements nocturnes se font trop insistants…Nous restons deux jours à ce campement, découvrant ainsi la beauté lunaire de ce massif, la montagne bleue, le volcan multicolore Blahnukur, les lacs et les rochers recouverts de mousse. Puis c’est le départ pour le trek le plus célèbre d’Islande appelé Laugavegur (la route des sources chaudes).En trois jours, nous allons rejoindre Porsmörk, en traversant des paysages fabuleux : coulées de lave, grandes étendues enneigées d’où s’échappe la fumée des sources chaudes qui provoquent l’effondrement des névés. Le vent souffle très fort, les conditions sont hivernales mais nous avons le soleil ! Cette très longue traversée s’avère délicate par mauvais temps…nous avons de la chance!Les deux autres journées seront ponctuées par des passages à gué dans l’eau glacée venant directement de la fonte des glaciers tout proches…Tonifiant !Il est préférable de ne pas oublier son sac à dos sur l’autre rive…n’est - ce pas, JMD ? En approchant de Porsmörk, nous pénétrons dans une « forêt » de bouleaux (hauteur 2 m…) et nous terminons ici ce superbe trek, bouquet final de notre voyage. Une dernière soirée dans un resto de Reykjavik nous permet, devant une assiette de poisson, de remercier Marie et surtout Christian et Paulette, pour l’organisation de cette magnifique escapade. 







CLUB ALPIN FRANCAIS ANNONAY
CLUB ALPIN FRANÇAIS D'ANNONAY
2 RUE DU BARIL
07100  ANNONAY
Permanences :
vendredi 18h00 19h30
Activités du club